Au Congo, un homme « répare » les femmes