Le monde de l’amour est à la fois merveilleux et complexe, fait de bonheur, de passion, d’espoir mais aussi de chagrin et de désespoir. Même s’il existe des différences culturelles, l’amour, cet état émotionnel extrêmement puissant, est universel.
Chaque semaine, plongeons-nous dans « l’étude du cœur humain » grâce aux recherches internationales de milliers de sociologues, psychologues, neuroscientifiques, sexologues et bien d’autres.

« L’amour inclut et exclut en même temps »

Selon le professeur de sociologie Allemand Wolfgang Glatzer, « l’amour n’est pas conçu en premier lieu comme une émotion, mais comme une relation sociale. Il est orienté vers le partenaire et ses réactions ». Il fonde son conseil en matière d’amour sur les sept principes essentiels de la cohésion sociale que voici :

  1. Nous ne pouvons pas vivre sans confiance
    Nous devons pouvoir croire que, dans des circonstances normales, les gens qui nous entourent nous disent la vérité et qu’ils n’agissent pas avec malveillance.
  1. Nous ne pouvons pas vivre sans fiabilité
    Il est essentiel que nous tenions nos promesses.
  1. Nous ne pouvons pas vivre sans reconnaissance
    Nous voulons être reconnus et les autres veulent que nous les reconnaissions.
  1. Nous avons besoin de réciprocité dans nos réseaux sociaux
    Si nous donnons quelque chose, que ce soit des biens, des services ou de l’attention, nous nous attendons à recevoir quelque chose en retour.
  1. La solidarité est une valeur fondamentale
    Au cours de la vie, tout le monde peut se retrouver une fois dans le besoin, et tout le monde peut-être en mesure d’apporter son soutien.
  1. La sécurité est un de nos besoins de base
    Veiller à cette sécurité est notre tâche et celles des institutions sociétales.
  1. Nous avons un besoin fondamental d’équité et de justice
    La violation de ces deux valeurs engendre des problèmes pour les personnes et pour la société.

Le professeur ajoute qu’un équilibre entre ces besoins de base nous est nécessaire. Nous devons développer notre propre « cocktail » d’aspirations et d’émotions, et définir le rôle que jouera l’amour dans ce contexte général. Il n’est jamais possible de satisfaire complètement tous nos besoins en même temps.

Lire aussi : Rohân Houssein, l’apprenti médecin devenu « tireur d’art-d’élite » pacifiste

La fonction de l’amour est ambivalente. Dans des circonstances normales, l’amour est un principe qui met de l’ordre dans notre monde. Cependant, il fait parfois le contraire et engendre le désordre. Les relations amoureuses engendrent l’ordre, car il est impossible d’entretenir des relations personnelles avec tous les gens que nous rencontrons dans la vie. L’amour est un principe qui inclut certaines personnes et en exclut d’autres. Le principe d’exclusion intervient en particulier lorsque deux personnes tombent amoureuses et se marient : elles s’incluent l’une l’autre et excluent d’autres partenaires potentiels. Les couples ayant des enfants ont moins de relations extérieures à la famille. L’amour implique à la fois l’inclusion des personnes qu’on aime et l’exclusion des personnes qu’on aime moins.
Les conseils de l’expert

  • Wolfgang_Glatzer_2016Aimez-vous vous-même parce que vous êtes unique et parce que c’est bon pour vous.
  • Aimez votre vie parce qu’elle est précieuse et qu’elle ne durera pas toujours.
  • Aimez votre partenaire parce que cet amour est un grand sentiment et que vous avez besoin de l’amour de votre partenaire.
  • Aimez les membres de votre famille, parce qu’il est toujours bon de savoir que l’on a un réseau de soutien en cas d’urgence.
  • Aimez tous les êtres humains, en particulier ceux qui sont dans l’indigence, parce que nous sommes tous des êtres humains et que nous avons tous besoin de temps à autres de compassion et de solidarité.
  • N’oubliez pas que si l’amour ne suffit pas dans la vie, c’est tout de même un besoin vital extrêmement important.

Source :
Extrait de l’ouvrage « Love, le grand livre de l’amour », Les éditions de l’homme

Lire aussi :

Connaissez-vous cette civilisation où les femmes ont le pouvoir ?
S’aimer pour se sublimer N°4 : montre-moi comment tu t’habilles, je te dirai qui tu es !
Aide sociale cancer : quand la maladie amène à la solidarité
Au Congo, un homme « répare » les femmes
Et si on s’inspirait d’un « sage » pour s’élever ?
Keeping Fight, une marque de sportswear combative et solidaire !