BIEN-ÊTREMODE & BEAUTE DU MONDESANTÉ

Le vontouring : la nouvelle tendance la plus WTF ?!

Copyright : The perfect V

Après le contouring, qui promet de redessiner les formes de son visage à grand renfort de maquillage, le strobing, qui consiste à l’illuminer, place au vontouring, un enlumineur pour, tenez-vous bien, le vagin ! OMG !

Les tendances make up deviennent de plus en plus ridicules, voire dangereuses. Alors que les pilules de paillettes comestibles à insérer dans le vagin font scandale et provoquent la colère des gynécologues outre-atlantique, The Perfect V, une marque scandinave, commercialise des cosmétiques pour vulve !

Le « marketing de la honte » bat toujours son plein

De nos jours encore, les discriminations physiques vont bon train : fat shaming, culte de la minceur, épilation totale… Le corps féminin est mis à rude épreuve. D’ailleurs, les publicitaires et industriels de la beauté ne manquent pas de créer des complexes totalement infondés aux femmes. Pour être toujours « plus belle » plus « fraîche » et surtout « tendance », voilà que les marques s’attaquent aux parties intimes féminines. Nettoyant, Baume, soin exfoliant, sérum raffermissant… The Perfect V propose également un highlighter, « le Very V Luminizer, à la couleur irisée lumineuse afin d’apporter un certain attrait au vagin », selon elle.

cosmétiques vagin

Bien que ces drôles de cosmétiques soient testés dermatologiquement et gynécologiquement, formulés sans paraben avec des ingrédients 100% naturels, ils n’en demeurent pas moins inutiles et potentiellement dangereux. Le vagin reste une partie particulièrement délicate et ne nécessite aucunement d’être maquillé, pour être « beau ».
Si vous avez des rougeurs ou autres problèmes dermatologiques dans cette zone, les camoufler avec du make up ne servirait strictement à rien, et pourrait envenimer les choses. Le gynécologue reste le meilleur allié beauté et surtout santé de l’organe reproductif !

Pensez-y, avant de suivre les idées farfelues des soeurs Kardashian, qui ont lancées ce nouveau phénomène, pour le moins inquiétant.

 

Related posts
BIEN-ÊTRESANTÉ

Endométriose : « La douleur pouvait me faire tomber dans les pommes »

Depuis ses 11 ans, Christina Valéri Kritikou souffre atrocement durant ses règles. Comme une femme…
Read more
SANTÉ

Coronavirus : qui des femmes ou des hommes sont les plus touchés ?

Si les femmes semblent davantage contaminées, elles meurent toutefois moins que les hommes, dans la…
Read more
ACTUSANTÉ

Covid-19 : « J'ai la rage », un psychologue à l’hôpital de Mulhouse témoigne

Le 24 mars dernier, Claude Baniam (pseudonyme), a publié une tribune au sein du journal…
Read more
Newsletter
Recevoir nos derniers posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :